Référentiel de compétences : définition, objectifs et utilisateurs

Le référentiel de compétences est aujourd’hui l’une des armes les plus utilisées par les entreprises. Voulant grandir et répondre à la grande concurrence du marché, ce choix devient parfait pour les entreprises. Cependant, le contenu et le but d’un terme ne sont pas toujours évidents pour le public. Dans cet article nous vous proposons de découvrir de quoi il s’agit, ses différents objectifs et ses utilisateurs.

Qu’est-ce qu’un référentiel de compétences?

Le référentiel de compétences est un outil de gestion d’entreprise qui permet d’identifier les compétences en son sein. En réalité, il s’agit d’un état des lieux dont l’objectif est d’identifier les actifs de l’entreprise à différents niveaux. A notre époque, les entreprises utilisent de plus en plus cet outil à des fins de développement. De plus, les grandes organisations en font leur prérogative. Pour un tel inventaire, le référentiel de compétences prend en compte plusieurs éléments. Elle tient compte des connaissances, qui ne sont rien de plus que les diverses connaissances théoriques possédées par le personnel.

Ensuite, il y a aussi le savoir-faire qui rassemble les connaissances et l’expérience de chaque membre de l’entreprise. Mieux encore, il y a aussi l’utilisation d’outils professionnels qui font aussi partie de cette partie du référentiel de compétences. Il existe aussi des soft skills, des compétences rares ou en voie de disparition au sein de la société. Les aptitudes, les compétences, le comportement et bien d’autres sont également pris en compte. Il faudra cependant se référer aux objectifs poursuivis par un tel outil pour mieux le comprendre.

Les différents objectifs d’un référentiel de compétences

Les objectifs du référentiel de compétences se situent à trois niveaux principaux. Poursuivez un objectif à court terme dans un premier temps, un objectif à moyen terme et enfin un objectif à long terme.

L’objectif à court terme

L’objectif à court terme d’un tel outil repose sur le personnel de l’entreprise, notamment sur ses différentes compétences. Le potentiel de la main-d’œuvre est analysé en fonction également des différents emplois qui la composent. Le référentiel de compétences prend également en compte les compétences nécessaires au bon fonctionnement de l’organisation. De ce fait, elle distingue les emplois dits sensibles et les emplois dits clés. De même, une répartition des différents niveaux hiérarchiques au sein de l’entreprise est effectuée. Il prend également en compte les tranches d’âge du personnel, la rémunération mais aussi le personnel et les équipes. Mais au-delà de cet objectif, le référentiel de compétences poursuit également un objectif à moyen terme.

L’objectif à moyen terme

Si l’objectif précédent était un peu plus personnel, celui-ci se concentre davantage sur le contexte socio-économique. L’objectif poursuivi ici est la précision des différentes compétences de l’entreprise pour une meilleure compétitivité sur le marché. Ce niveau permet donc d’anticiper les besoins de formation au sein de l’entreprise. Cela permet également au cadre de compétences d’adapter l’embauche de l’organisation en fonction de ses besoins. On peut donc dire à ce niveau que cet outil a le don d’une gestion prévisionnelle au sein de l’entreprise. Grâce à cet objectif, l’entreprise est en mesure d’avoir une bonne rentabilité en acquérant des besoins importants. Mais l’objectif plus large du cadre de compétences se situe à un autre niveau.

Un objectif à long terme

Ce troisième niveau de finalité est presque commun à toutes les organisations qui utilisent cette entreprise. Ici, il s’agit plutôt d’établir une politique de ressources humaines au sein de l’organisation. Ainsi, avec un outil de ce type, il est beaucoup plus facile de réaliser une bonne et rapide gestion en gestion humaine. Cependant, le référentiel de compétences s’adresse à une catégorie particulière de personnes.

Utilisateurs du référentiel de compétences

L’utilisation de cet outil est destinée à une certaine catégorie de personnes. Compte tenu de son importance dans la gestion des ressources humaines, le gestionnaire dans ce domaine est l’un des plus grands utilisateurs. D’autre part, les responsables de carrières ou d’emplois sont également des utilisateurs du référentiel de compétences. Nous avons aussi les managers ainsi que les différents partenaires sociaux. Il faut aussi reconnaître qu’une directrice de formation peut aussi utiliser un tel outil dans l’accomplissement de sa mission.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.