Actifs Immobiliers : Définition, Type d’Actif

L’immobilier occupe une place importante dans l’ensemble des actifs qu’une personne possède. En fait, c’est la chose la plus chère qu’une personne puisse posséder. Mais si l’expression est courante, sa signification n’est pas si évidente. Mieux encore, ce patrimoine existe en plusieurs catégories. Dans cet article nous vous invitons à savoir de quoi il s’agit et ses différents types.

Qu’est-ce que l’immobilier?

Les biens immobiliers sont tous les biens immobiliers appartenant à une personne. Or, les biens immobiliers sont ceux auxquels la loi accorde une telle valeur. C’est une expression très courante dans nos langues, sans que la compréhension en soit évidente. Pour certains, cette catégorie de biens renvoie immédiatement aux immeubles. Ce n’est pas une erreur, puisque les immeubles font partie du patrimoine immobilier.

Mais, il existe d’autres biens normalement mobiliers, mais auxquels la loi accorde les effets d’un immeuble. C’est le cas, par exemple, du montant de la vente d’un bien immobilier. Par contre, une ampoule électrique, par exemple, lorsqu’elle demeure fixée au mur d’un immeuble, est un bien immeuble. Mais, la distinction serait encore meilleure si l’on listait les différents types d’actifs immobiliers.

Les différentes catégories d’actifs immobiliers

Dans la catégorie des actifs immobiliers plusieurs distinctions peuvent être faites. En fait, de nombreuses propriétés sont considérées comme des biens immobiliers par la loi, ce qui dépasse souvent la conception commune. Mais pour distinguer les choses, il faut procéder en distinguant les différentes formes de constructions.

Bâtiments par nature

Les propriétés par nature sont celles dont l’existence même les rend fixes. En d’autres termes, ce sont des actifs qui ne peuvent pas être déplacés. Ils font partie du premier type de biens immobiliers qu’il est très important d’invoquer. C’est le type de bâtiment le mieux reconnu par l’opinion publique et que l’on retrouve souvent dans la société. Il s’agit notamment des bâtiments érigés tels que nous les voyons, mais aussi de leur support. Le support comprend notamment le terrain sur lequel est construit le bâtiment en question.

Outre les bâtiments et le sol, il y a aussi le sous-sol qui est également considéré comme un bâtiment par nature. Ce patrimoine immobilier comprend également des oléoducs ainsi que des ponts et autres. Ainsi, tout bien impossible à déplacer est un patrimoine considéré comme immobilier selon l’entente. C’est donc leur nature qui leur confère cette qualification. Mais à côté de l’immobilier par nature, nous avons d’autres formes d’immobilier.

Immeubles par destination

Contrairement au cas précédent, ce patrimoine immobilier est moins connu du public. En fait, il existe à peine aux yeux des personnes sans connaissances juridiques. En fait, il y a des bâtiments qui ne tirent pas leur cote de leur nature. C’est plutôt la loi qui leur donne leur nature de biens immobiliers. Ce sont des biens qui peuvent être déplacés, mais auxquels la loi confère les effets d’un immeuble.

Cependant, ceux qui sont meubles, mais qui sont attachés à un immeuble, font également partie du patrimoine immobilier. C’est notamment le cas des ampoules, comme on vous l’expliquait précédemment. Dès que ces objets sont scellés ou suspendus, ils ont cette qualité de construction, même s’il est possible de les démonter. Dans cette même catégorie, il est possible d’insérer d’autres biens abstraits et personnels à un particulier. C’est le cas, par exemple, de l’usufruit, qui est considéré comme le droit d’utiliser une chose. Ce capital immobilier tient également compte des hypothèques qui y occupent une place importante. Mais, il y a aussi une autre forme de bâtiments.

Bâtiments en pierre et en papier

Cette catégorie de patrimoine est beaucoup plus visible dans les pays développés. Il s’agit notamment des pays où les sociétés proposent des actions en bourse. La vocation de ce patrimoine immobilier est de permettre à son propriétaire d’acquérir d’autres biens. C’est le cas, par exemple, des actions immobilières détenues par une personne dans une société. Par conséquent, nous nous référons aux actions de la Société Civile en place immobilier (SCPI). Il en est de même pour les parts d’OPCI. Les contrats d’assurance font également partie de ce portefeuille immobilier. Par conséquent, il est évident que ce terme va bien au-delà de ce que nous pouvons comprendre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.